A propos


Bienvenue sur le site de Pérégrinatures! La présente page vous invite à faire un peu plus ample connaissance avec vos accompagnateurs et leur projet.
Si les fourmis vous grimpent déjà le long des jambes, vous pouvez tout de suite découvrir les prochaines activités en cliquant dans le menu principal.


Pérégrinatures

P

érégrinatures, c’est l’union des pérégrinations que j’ai menées depuis ma plus tendre enfance dans les mille recoins secrets de notre environnement et de la nature qui a toujours été l’une de mes principales raisons de vivre . J’aime cette idée de pèlerin errant, de vagabond fouineur, toujours dans l’attente reconnaissante d’une prochaine obole de la Dame…

Sous-bois tapissé d'ail des ours en fleurs et éclairés par un soleil filtrant à travers les branchages symbolisant le projet de Pérégrinatures

Sur le même rythme, le projet qui porte ce nom vise à partager les émotions, les impressions et les découvertes que la nature m’a offertes à chaque fois que je suis allé à sa rencontre. Sur les sentiers que je vous propose de partager, le chemin passe bien avant le sommet et le seul challenge proposé sera de récolter chaque pépite qui voudra bien le border. Plante comestible ou médicinale, rencontre avec l’un de nos compagnons sauvages, panorama lumineux ou ambiance feutrée, seules la lenteur et la contemplation permettront d’en profiter pleinement. Ainsi, chaque journée sera vécue au rythme qui lui conviendra, au gré de ce que la nature nous offrira. L’objectif du jour sera atteint, ou pas, mais au fil de nos pérégrinations, ce jour comptera…

Depuis que l’humanité a fait le choix de sortir du sauvage, nous, les humains, peinons à y trouver naturellement notre place. Nous prenons souvent celle qui nous arrange, sans tellement plus de considérations, mais la brutalité de ce comportement empêche toute communion. Pourtant, la nature est généreuse et l’invité respectueux reçoit souvent plus que ce dont le pillard peut s’emparer. C’est cette posture d’invité que nous tendrons à adopter au cours des activités proposées, ces dernières étant d’ailleurs conçues pour réduire au minimum possible les impacts sur le climat, les atteintes aux écosystèmes et les dérangements de la faune.
Si la nature plante toujours le décors et crée les occasions, l’humain reste est au centre de Pérégrinatures. Partage, bienveillance, écoute et disponibilité font partie des ses valeurs cardinales, tant il est vrai que ce qui est valable entre les participants l’est aussi pour leur relation à ce qui les entoure.

Bien entendu, certaines sorties seront plus engagées que d’autres, afin que chacune et chacun puisse rêver et ressentir au rythme qui lui convient. Je vous invite donc à prêter attention aux indications de niveau physique et technique afin de sélectionner celles qui vous correspondent.
En tant que professionnel, j’attache une grande importance à la sécurité. Seuls ses impératifs pourront parfois nous contraindre à forcer le rythme ou à négliger une rencontre. Certaines escapades étant fondamentalement dépendantes des conditions météorologiques, le programme du jour pourra être adapté au besoin. Je m’engage toutefois à trouver une solution de remplacement aussi proche que possible du projet initial.
Pour flâner et ressentir, mieux vaut être à l’aise, mais la nature authentique, celle que j’ai à coeur de vous faire vivre, est parfois rugueuse. Chacune et chacun gagnera donc à prendre connaissance de l’équipement nécessaire pour l’excursion retenue et à s’en inspirer étroitement. Quoi qu’il en soit, pour faire honneur à ma qualité d’entremetteur, je mettrai tout en oeuvre pour aménager au mieux chaque situation.

Pérégrinatures, c’est un nom, un projet, une philosophie. Vous vous y reconnaissez? Vous m’en voyez ravi: notre prochaine errance se fera peut-être de concert…


Mathieu Hänni

A

ussi loin que remontent mes souvenirs, le Sauvage résonne au dedans de moi et je ne me sens vraiment à ma place que lorsque la nature m’environne. Tout petit déjà, je pouvais suivre le manège d’une fourmi durant de longues minutes et devenais irritable si je n’avais pu sortir de la journée.

Portrait de Mathieu Hänni, l'un des accompagnateurs de Pérégrinatures sur fond de paysage enneigé.

Durant tout mon parcours scolaire, la nature fut mon lieu de ressourcement et d’équilibre. Mon rayon d’action s’élargit en même temps que s’allongeaient mes jambes, passant du jardin à la forêt communale, puis aux rivières environnantes, canne à pêche en main. Durant cette période déjà, mes escapades me guérissaient de la précipitation et de la technologisation d’une société avec laquelle je me sentais en décalage.
Ma maturité en poche, c’est donc avec soulagement que je pris le chemin de la forêt pour y accomplir un apprentissage de forestier-bûcheron. Cette formation s’inscrivait dans une approche utilitaire de la nature, mais elle me fournit des connaissances solides du monde végétal et un vécu de tous les jours au grand air. Après la théorie des études, j’y appris la vie pratique et les impératifs concrets du monde du travail. Au fond de moi cependant, le gamin qui avait arpenté ces combes jurassiennes gémissait à chaque arbre centenaire que j’abattais. Ces échos, alliés à la relative solitude du travail au fond des bois me poussèrent après quelques années à un retour vers plus de société. Pour multiplier les rencontres, je devins membre du Club Alpin Suisse et découvris l’univers des Alpes, en hiver d’abord, puis en été, vers des sommets de plus en plus hauts. Plus mon univers s’élargissait, plus mon travail de bûcheron me paraissait étriqué. Un peu sur un coup de tête, sans réelles perspectives, je démissionnai. Après quelques méandres, je m’inscrivis aux remplacements scolaires, puis retournai sur les bancs pour obtenir mon Bachelor en sciences de l’enseignement. J’accompagnai quelques volées d’élèves en développant mes compétences sociales et un goût du partage que je ne m’étais jamais vraiment connu. Dans cette société des hommes cependant, je fus confronté avec douleur au manque d’âme de la numérisation, à la violence de l’optimisation et à une distance à notre environnement qui me paraissait invraisemblable. A travers les vitres de ma classe, le chant envoutant des muses jurassiennes se fit à nouveau de plus en plus insistant. J’y résistai un temps, puis je cédai…

Au sortir des ces années, je vois mon activité d’accompagnateur comme celle d’un passeur. Un passeur d’émotions, tant j’ai envie de partager celles que la nature me fait éprouver. Un passeur de moments de vie, car je reste persuadé que le rythme sauvage permet de vivre bien plus pleinement que celui que l’humanité s’est elle-même imposé. Un passeur de connaissances et d’émerveillement enfin, parce que les atteintes que cette nature si chère à mon coeur subit trop souvent sont surtout le fruit de l’ignorance et de l’indifférence.
Ce que j’ai toujours ressenti, j’en suis convaincu, vaut pour tout être humain: tout au fond de nous, presque inaudible parfois, vibre l’hymne du Sauvage. Laissez-moi humblement vous guider, entrons dans la danse…


Hélène Jeanjean

D

epuis plus de vingt-cinq ans, presque chaque semaine, le besoin de nature, de bouger et de respirer le grand air me poussent à randonner. Je parcours la montagne à pied, en raquettes ou à skis avec toujours autant de plaisir.



Au fil de mes sorties avec le Club Alpin Suisse, j’ai découvert une foule d’endroits qui m’ont tous offert des paysages grandioses ou insolites. Ces moments de ressourcement, je les ai aussi partagés au cours de ces années avec mes amis et ma famille.

En 2020, j’ai décidé de consacrer plus de temps à ma passion et d’entamer une formation d’accompagnatrice en moyenne montagne. A côté de mon métier d’actuaire, je vois cette activité comme un moyen d’élargir mon horizon, de développer et de partager de nouvelles compétences et de multiplier les rencontres.

Je vois ma participation à Pérégrinatures surtout comme un soutien au projet de vie de Mathieu en attendant d’avoir plus de temps lorsque je mettrai un terme à ma carrière professionnelle. Dans l’intervalle, j’apporterai mon concours à l’encadrement des groupes les plus nombreux et je prendrai en charge une partie des aspects administratifs de cette aventure. L’avenir est large, je me laisserai surprendre…