Actualités

Randonnées pour l’esprit


Une journée de sentier, une semaine de santé!


Sylvain Tesson

Sur les chemins noirs


Oser


Tu as écouté la rengaine
Ça fait trente ans que tu es endormi
T’as tes quatre semaines
Moi j’ai toute la vie.

Francis Cabrel
Pas trop de peine

Il n’y a pas d’aventure sans mésaventure.

Sophie Lavaud
Une femme, sept sommets, dix secrets


La vie n’est pas un simple calendrier dont tu coches les jours en attendant la fin, la vie ne peut se résumer à cette fatalité collective qui transforme les esprits faibles en moutons impavides et formatés…
Je milite même depuis des années pour que la vie de chacun soit large avant d’être longue. Plus tu entreprendras de choses, plus tu prendras de risques, plus ta vie deviendra large. Peu importe alors le temps que cela durera, peu importe les désillusions que cela t’infligera.

Mike Horn
Survivant des glaces

Ce que je crains, c’est ce qui m’arrive;
ce que je redoute, c’est ce qui m’atteint.

Livre de Job 15:21
La sainte Bible


Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme.

Winston Churchill

Avant qu’ce monde ne devienne un grand cimetière
Faut profiter un peu du vent qu’on a
Dans l’dos!

Renaud
Morgane de toi


Qu’est-ce qu’on s’en fichait de connaître le pourquoi et le comment? De ce qu’on ferait ou de ce qu’on ne ferait pas? Elle n’avait jamais compris pour quelle raison les adultes débattaient toujours de ces mots. Devrait ou ne devrait pas. Peut ou ne peut pas. « Est et fait », marmonna-t-elle dans son coin. Voilà tout ce qui comptait. Est et fait. Être et faire. Tout de suite, et un tout petit peu plus tard.

Diane Cook
Dans l’Etat sauvage


Je ne perds jamais: soit je gagne, soit j’apprends.

Nelson Mandela


Essayer de contrôler la prise de risque est une utopie que l’on nous vend à coup d’assurances, c’est une mise en cage qui nous prive de ce que nous avons de plus cher : la liberté.

La prise de risque est une initiative indispensable qui expose le sujet à un nouvel environnement hors de sa zone de confort. Cela va lui permettre de grandir, de tester sa flexibilité, sa tolérance et de se nourrir intérieurement grâce à l’adaptation qu’exige de lui ce nouvel environnement.

Sarah Marquis
La nature dans ma vie


Esthétique

C’est un véritable choix: creuser le désespoir ou célébrer la beauté.

Sylvain Tesson
La panthère des neiges


Lois, règles et règlements

Je ne fais pourtant de tort à personne
En suivant les ch’mins qui n’mènent pas à Rome
Mais les gens bien n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux
Non, les gens bien n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux…

Georges Brassens
La mauvaise réputation


Ma liberté, tant que je respecte les règles, est supérieure aux lois édictées par des hommes dont j’ignore les motivations.

Mike Horn
Survivant des glaces


Consommation

Lorsque le dernier arbre aura été abattu,
le dernier fleuve pollué,
le dernier poisson capturé,
vous comprendrez que l’argent ne se mange pas…

Chef Seattle
Indien Duwamish


La fracture néolithique, voici dix mille ans, a coupé l’homme de ses racines. Jusque-là, il s’était nourri des cadeaux que lui offrait la nature. Mais en décidant de produire lui-même ses aliments, il lui a fallu se battre contre elle.

François Couplan
Le régal végétal


Civilisation

Antonio José Bolivar essayait de mettre des limites à l’action des colons qui détruisaient la forêt pour édifier cette oeuvre maîtresse de l’homme civilisé: le désert.

Luis Sepulveda
Le vieux qui lisait des romans d’amour


La vie que nous menons depuis des siècles, malgré les progrès que je ne peux nier, a transformé les animaux que nous étions en tristes bestiaux, addicts au confort et au luxe.

Mike Horn
Survivant des glaces


L’homme s’était alors dispersé, avait fertilisé les limons, domestiqué les troupeaux, inventé un Dieu unique et commencé la coupe réglée de la Terre pour parvenir, dix mille ans plus tard, à l’accomplissement de la civilisation : l’embouteillage et l’obésité.

Sylvain Tesson
La panthère des neiges


Compagnons sauvages

Rencontrer un animal est une jouvence. L’oeil capte un scintillement. La bête est une clé, elle ouvre une porte. Derrière, l’incommunicable.

…le père expliquant que l’apparition d’une bête représente la plus belle récompense que la vie puisse offrir à l’amour de la vie.

Sylvain Tesson
La panthère des neiges


Montagne

La montagne apporte à l’homme tout ce que la société moderne oublie de lui donner.

Walter Bonatti

La montagne n’est ni juste, ni injuste. Elle est simplement dangereuse.

Reynold Messner


Frères humains

Des hommes non plus, il n’était point dupe. Il les avait trop fréquentés pour les aimer. La clairvoyance ne rend personne philanthrope.

Sylvain Tesson
Berezina


L’Homme dispose d’armements dévastateurs et réagit souvent à la crise par la violence et l’esprit de clocher d’un autre temps… mais pas si éloigné à l’échelle de la Vie: nous avons le même cerveau pour gérer des problèmes globaux que l’Homme de Cro-Magnon d’il y a 30’000 ans pour chasser et survivre en clans!

Michel Joye
Terre: l’histoire de notre planète de sa naissance à sa disparition


– Et l’homme ? demanda Marie, pas le droit à un aphorisme ?
– L’homme ? Dis-je. Dieu a joué aux dés, il a perdu.

Sylvain Tesson
La panthère des neiges


Bois et forêts

Ils le suivirent un instant des yeux mais ne purent observer sa transformation immédiate, très impressionnante, dès qu’il se fut enfoncé au coeur de la forêt. Il redevint aussitôt une bête sauvage: il ne marchait pas, il glissait doucement, étouffant ses pas comme un chat, ombre parmi les ombres, ne faisant plus qu’un avec la nature…

Jack London
L’appel de la forêt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.