Actualités

Prochaines sorties


4 février 2023 – Clair de lune en raquettes – Marchairuz – 50 CHF

Niveau physique
Niveau technique


Une fois par mois, notre voisine céleste se fait pleine et lumineuse, ne manquant pas alors d’attirer le regard de tous vers les cieux. En hiver, ce spectacle trouve une dimension supplémentaire que j’attends toujours avec impatience.
Imaginez-vous arriver sur les crêtes dans les dernières lueurs chaudes du couchant. Peut-être la pénombre nécessite-t-elle même que vous chaussiez vous raquettes à la lueur de la lampe. Autour de vous, vos compagnons d’un soir font de même. Puis tous se mettent en route, vous arrivez dans un premier pâturage et tout le monde éteint sa lampe. Surprise : la nuit a disparu ! La neige et la lune se conjuguent pour vous montrer le chemin et vous continuez à avancer dans un paysage féérique, tout en valeurs de gris et de bleu nuit.
Quelque part au milieu de cet autre monde se trouve un refuge. Le groupe s’y installe, bientôt le feu crépite dans le poêle. Votre serviteur s’affaire, une odeur de röstis monte dans l’air. Tous se rassasient de nourriture et de complicité.
Plus tard, vous repoussez la porte. Le monde de la neige lumineuse et de la nuit bleue vous est désormais familier et vous y plongez pour une retour évanescent…

JE M’INSCRIS
(date limite 1er février)



5 février 2023 – Faire un feu dans la neige – Marchairuz – 50 CHF

Niveau physique
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-patte-2.png.
Niveau technique

texte





Si l’été est la saison phare des grillades et des feux de camps, c’est aussi qu’à l’origine, il est bien plus aisé d’allumer un foyer sur un sol sec. Réussir à faire de même en présence d’une bonne couche de neige peut ressembler à une gageure, mais il ne suffit dans les faits que de quelques aménagements pour obtenir un résultat tout à fait probant…
Au delà de l’expérience peu ordinaire de faire griller quelques saucisses dans un paysage immaculé, il peut être intéressant en cas de coup dur de savoir comment générer lumière et chaleur en plein air au coeur de l’hiver.
A l’occasion d’une belle randonnée sauvage sur la crête principale du Jura, je me propose de vous apprendre quelques astuces pour réaliser un véritable feu de trappeur hivernal.

JE M’INSCRIS
(date limite 2 février)



25 et 26 février – Week-end au sommet – Marchairuz – 170 CHF

Niveau physique
Niveau technique

texte





Du haut de ses 1679 mètres d’altitude, le Mont tendre est le sommet du Jura suisse. Visible de loin à la ronde et bien connu de beaucoup, il connaît une forte affluence, même si l’hiver le rend un peu moins accessible.
En dehors des quelques itinéraires classiques qui y mènent, de nombreux sentiers encore confidentiels permettent de s’y rendre en profitant d’ambiances préservées. Quoi de plus beau que de profiter de l’un des plus larges panoramas sur le lac et les Alpes sans renoncer à la quiétude immaculée que le Jura sait encore dispenser durant la saison hivernale?

JE M’INSCRIS
(date limite 17 février)



4 mars 2023 – Clair de lune en raquettes – Marchairuz – 50 CHF

Niveau physique
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-patte-2.png.
Niveau technique

texte





Une fois par mois, notre voisine céleste se fait pleine et lumineuse, ne manquant pas alors d’attirer le regard de tous vers les cieux. En hiver, ce spectacle trouve une dimension supplémentaire que j’attends toujours avec impatience.
Imaginez-vous arriver sur les crêtes dans les dernières lueurs chaudes du couchant. Peut-être la pénombre nécessite-t-elle même que vous chaussiez vous raquettes à la lueur de la lampe. Autour de vous, vos compagnons d’un soir font de même. Puis tous se mettent en route, vous arrivez dans un premier pâturage et tout le monde éteint sa lampe. Surprise : la nuit a disparu ! La neige et la lune se conjuguent pour vous montrer le chemin et vous continuez à avancer dans un paysage féérique, tout en valeurs de gris et de bleu nuit.
Quelque part au milieu de cet autre monde se trouve un refuge. Le groupe s’y installe, bientôt le feu crépite dans le poêle. Votre serviteur s’affaire, une odeur de röstis monte dans l’air. Tous se rassasient de nourriture et de complicité.
Plus tard, vous repoussez la porte. Le monde de la neige lumineuse et de la nuit bleue vous est désormais familier et vous y plongez pour une retour évanescent…

JE M’INSCRIS
(date limite 1er mars)


VOIR TOUTES LES ACTIVITES

2 commentaires

  • Monique Crettol

    Bonsoir!
    Quelle bonne idée cette balade! Je me demande juste de quel côté de la Givrine elle aura lieu. Je vais très souvent à la cabane du Carroz et je préférerais une autre destination…
    Très cordialement,
    Monique Crettol

    • Mathieu

      Bonjour Monique,
      Un grand merci de l’intérêt que vous portez à nos sorties à la Givrine! Si votre question porte sur la sortie « Décrypter les indices animaliers », elle aura lieu en direction de la cabane Rochefort. Le « week-end au coeur de l’hiver » a lieu quant à lui à la cabane du Carroz. Cependant, dans un cas comme dans l’autre, je mets un point d’honneur à vous faire découvrir des itinéraires inédits pour atteindre les cabanes et en revenir. Si c’était pour suivre les tracés officiels, il n’y aurait pas besoin d’engager un accompagnateur…
      Si vous souhaitez de plus amples informations, n’hésitez pas à me contacter par mail ou à me téléphoner. J’espère que vous vous laisserez tenter et je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *