Randonnées en raquettes


17 janvier 2021 – Première sur les crêtes – Marchairuz – 50 CHF

Niveau technique
Niveau physique



Enfin l’hiver est là et le Jura immaculé retrouve ses airs de petite Scandinavie ! Le col du Marchairuz endosse alors l’un des rôles que je lui préfère : la porte scintillante d’une Laponie à deux pas de chez nous. Une fois passé ce seuil, les possibles hivernaux n’ont pour limite que l’imagination et la forme physique. Quoi de mieux dès lors que de partir pour une première sortie de quelques heures par forêts et par crêtes, pour retrouver – ou découvrir ! – les sensations de la marche en raquettes à neige et se donner envie, pourquoi pas, de s’enfoncer plus loin la prochaine fois, dans ce monde éthéré de l’hiver…

COMPLET: inscription pour le samedi 16
(date limite 15 janvier 2021)

T
T

28 janvier 2021 – Pleine lune en raquettes – Marchairuz – 50 CHF

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-patte-2.png.
Niveau physique
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-patte-2.png.
Niveau technique

texte






Une fois par mois, notre voisine céleste se fait pleine et lumineuse, ne manquant pas alors d’attirer le regard de tous vers les cieux. En hiver, ce spectacle trouve dimension supplémentaire que j’attends toujours avec impatience.

Imaginez-vous arriver sur les crêtes dans les dernières lueurs chaudes du couchant. Peut-être la pénombre nécessite-t-elle même que vous chaussiez vous raquettes à la lueur de la lampe. Autour de vous, vos compagnons d’un soir font de même. Puis tous se mettent en route, vous arrivez dans un premier pâturage et tout le monde éteint sa lampe. Surprise : la nuit a disparu ! La neige et la lune se conjuguent pour vous montrer le chemin et vous continuez à avancer dans un paysage féérique, tout en valeurs de gris et de bleu nuit.Quelque part au milieu de cet autre monde se trouve un refuge. Le groupe s’y installe, bientôt le feu crépite dans le poêle. Votre serviteur s’affaire, une odeur de röschtis monte dans l’air. Tous se rassasient de nourriture et de complicité.
Plus tard, vous repoussez la porte. Le monde de la neige lumineuse et de la nuit bleue vous est désormais familier et vous y plongez pour une retour évanescent…

COMPLET: inscription pour le mercredi 27
(date limite 25 janvier 2021)

T
T

31 janvier 2021 – Les Amburnex côté nature – Marchairuz – 50 CHF

Niveau physique
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-patte-2.png.
Niveau technique

texte






Dans le Jura en hiver, point n’est besoin de beaucoup s’éloigner des points d’accès fréquentés pour retrouver des ambiances sauvages et dépaysantes. Au cours d’une belle randonnée en raquettes d’une journée en terrain vallonné, nous traverserons des pâturages et des forêts en profitant des panoramas enneigés.
Nous accorderons aussi une attention particulière à tous les indices de la présence des animaux qui nous entourent. Lire la neige comme le livre ouvert des histoires sauvages qui nous sont invisibles, voilà bien un jeu auquel n’importe qui se prend très vite, une fois maîtrisées les bases de cette grammaire éphémère…

JE M’INSCRIS
(date limite 29 janvier 2021)

T
T

14 février 2021 – La Givrine autrement – La Givrine – 50 CHF

Niveau physique
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-patte-2.png.
Niveau technique

texte






Bien connue des amateurs de neige et de grand air, La Givrine est un des hauts lieux du Jura suisse. Nombreux sont ceux qui regrettent désormais que cette région bien desservie et parfaitement aménagée ait perdu de son âme à force d’être parcourue…
Pourtant, à quelques centaines de mètres de la gare déjà, nature préservée et tranquillité hivernale sont encore bien présentes. Renouer avec une Givrine plus authentique le temps d’une belle randonnée à la journée, c’est le pari que je relèverai avec vous, si vous le voulez bien !

JE M’INSCRIS
(date limite 12 février 2021)

T
T

27 février 2021 – Du soleil à la lune – Marchairuz – 50 CHF

Niveau physique
Niveau technique

texte






Souvent, une journée jurassienne commence dans la quiétude du jour qui se lève, pour se terminer, avec un pincement au coeur parfois, dans l’effervescence de tant d’amateurs de neige et d’air pur…
Le temps d’une échappée blanche, je vous propose de prendre le contre-pied de cette habitude et de rejoindre les crêtes avec la foule, à l’heure où le soleil chauffe et où fourmillent les parkings. Bien entendu, nous aurons soin de nous éloigner le plus vite possible des lieux fréquentés pour profiter d’un après-midi de calme blancheur.
Mais c’est surtout la deuxième partie de cette journée qui nous permettra de vivre des moments authentiques : un bon repas au feu de bois et un retour au clair de lune, dans un Jura auquel la nuit aura rendu sa désertique tranquillité…

JE M’INSCRIS
(date limite 25 février 2021)

T
T

7 mars 2021 – Un belvédère reculé – Marchairuz – 50 CHF

Niveau physique
Niveau technique

texte






Déjà, le printemps reprend ses droits en plaine et en regardant les crêtes, on a l’impression que l’hiver a déserté même le Jura. Pourtant, dans les forêts d’altitude encore engourdies et les combes orientées au nord, le froid est reste piquant et la neige bien installée. Là-haut, on saute désormais d’une saison à l’autre rien qu’en passant de l’ombre au soleil, ou en quittant le fond d’une dépression pour atteindre une crête.
C’est à ce jeu que nous nous prendrons au cours de cette randonnée assez exigeante, pour rallier un sommet éloigné qui nous donnera une vue splendide sur les Alpes et représentera le clou de cette saison jurassienne.

JE M’INSCRIS
(date limite 5 mars 2021)

T
T

2 – 5 avril 2021 – Pâques aux pieds des géants – Anzeindaz – 400 CHF

Niveau physique
Niveau technique

texte






Aux confins du Pays de Vaud, niché dans les premiers plis des Alpes, se trouve un alpage reculé dont l’hiver accentue encore l’isolement. A part quelques randonneurs à skis, les seuls habitants des lieux sont le renard, le lièvre variable, l’aigle royal, le gypaète barbu et l’insaisissable lagopède.
C’est là, aux pieds des Diablerets et à deux enjambées du mythique vallon de Derborence que je me propose de vous faire vivre un week-end de Pâques hors du temps. Une occasion de profiter, au cours de quatre journées de montagne authentique, des derniers paysages d’hiver. Et qui sait ? Peut-être l’une des légendes animales ou humaines qui hantent ces lieux nous fera-elle l’honneur de se matérialiser sous nos yeux ébahis…

JE M’INSCRIS
(date limite 12 mars 2021)